Hamster Zébré

[Drôle de Réflexion] Après Charlie Hebdo, comment je me sens…

6 Commentaires

Face à l’attentat perpétré contre les dessinateurs de Charlie Hebdo et aux événements qui ont suivi, je me sens…

Horrifiée. Je m’imagine, toute guillerette, retrouver ma bande de potes pour une nouvelle semaine de travail, dans un emploi qui a du sens pour moi. Je m’imagine dans une salle de réunion, à boire un thé ou un café et à discuter de mes nouvelles blagues. Et puis je m’imagine aculée à mon siège, deux types cagoulés et armés me tenant en joue, sans aucun espoir de fuite. Faisant feu.

Meurtrie. Comment, en tant qu’être humain, peut-on faire une telle chose ? Comment peut-on abattre sans sommation des gens désarmés et coincés comme des rats dans une pièce close ? Comment peut-on, préalablement, tuer de sang froid le pauvre mec qui était juste là pour passer la serpillère ? Ca me blesse dans ma chair, dans mon âme (au sens philosophique du mot). Dans mon état d’être humain.

Triste. Pour les familles, pour les proches. Tout ça quoi.

Révoltée. Ce sont des artistes, intellectuels, satiristes et journalistes qui ont été visés. Porter atteinte au patrimoine culturel et intellectuel d’une civilisation, ça me met dans une colère folle. Je me rappelle le bombardement des bouddhas géants en Afghanistan. L’objectif n’est pas de faire valoir une opinion politique (et ce serait déjà terrible), mais bien de porter atteinte à l’intégrité culturelle d’une civilisation. Pour l’anihiler. J’ai les boules, Roger !

Atterrée. Par la récupération nauséabonde qui fait suite. Par les propositions libeticides qui fleurissent et qui j’espère ne seront jamais mises à exécution. Par les réactions merdiques de trolls professionnels ou amateurs qui considèrent que « c’est bien fait pour leur gueule, à ces c*** de dessinateurs ». Sans déconner les gars… REALLY ?

Détachée. Charlie Hebdo, je ne l’achète pas. Ça me paraît parfois « un peu trop ». Je ne suis pas attachée émotionnellement à ce canard, ni ne peux prétendre partager ses points de vue que je connais mal et n’ai pas analysés. Pourtant, je me sens touchée au plus profond. Détachée aussi parce que saturée d’émotions variées non liées à la cible, mais à l’événement lui-même. Peu importe ce que je pense de Charlie Hebdo. Peu importe que « je sois Charlie ou pas ». Ça reste profondément grave et bouleversant.

Abattue. Par les événements qui ont suivi. Qui ne sont pas plus dignes que l’attentat qui a eu lieu. Par les amalgames que j’entends proférer. « Obscurantisme », « intégrisme », « terrorisme » ne sont pas des synonymes de « spiritualité », « origine ethnique » ou « religion ».

Pleine d’espoir. Utopiste que je suis, j’espère encore que cet événement favorisera l’union derrière les valeurs de la démocratie et de la vraie laïcité. J’espère que ça permettra une véritable réflexion sur l’intégration des cultes religieux de tous bords dans une république laïque, respectueuse de la liberté individuelle et attachée au développement d’un « bien vivre ensemble ».

Déterminée. A poursuivre sur mon propre chemin. A porter mes valeurs, celles en quoi je crois, et qui sont celles de la liberté et du respect. Par ce blog et par mes autres participations culturelles à la sphère Internet. Mes armes seront non pas le dessin, mais les mots. Je continuerai de transmettre mes expériences et réflexions et à encourager les débats constructifs pour promouvoir la richeses de la différence, et la conscience profonde de notre unité profonde en tant qu’êtres humains.

Image trouvée sur le site du Monde

Image trouvée sur le site du Monde

***

Je ne sais pas comment mieux tourner cet article. Sa seule vocation est de me permettre de m’exprimer sur cet événement qui m’a ébranlée très profondément, non pas à cause de valeurs politiques, mais de valeurs humaines.

Je me tape pas mal de savoir les raisons véritables de cet attentat, et qui se cache derrière (KEWA??? MAIS COMMENT QU’ELLE OSE ?!!!). Nous n’avons pas fini de voir fleurir toutes sortes de théories, fumeuses ou pas, argumentées ou non, mais je m’en cogne. De toute manière, il ne faut pas se leurrer, nous ne serons jamais mis au courant des tenants et aboutissants véritables. C’est en tant qu’être humain, attachée à des valeurs fortes que je me sens heurtée de plein fouet.

Il n’y a aucune raison valable d’assassiner d’autres êtres humains.

Ni de détruire le patrimoine culturel d’une civilisation.

Jamais.

C’est pour toutes ces raisons, que cet événement me bouleverse. Pas parce que c’était Charlie Hebdo. Mais il se trouve que c’était Charlie Hebdo. Alors je ne suis pas Charlie, mais je le soutien. Et j’émets le souhait que le journal se relève et poursuive son propre chemin.

NB : Tout commentaire d’incitation à la haine et assimilé sera supprimé du fil de cet article. Censure ? Non. Respect de la loi : l’incitation à la haine et à la violence est illicite. Je n’hésiterai pas non plus à dénoncer ouvertement et sans pitié tout acte trollesque et de mauvaise foi 😀 t’es prévenu !

Quelques autres participations, réactions et réflexions sur le sujet, pour varier les points de vue :

Je ne suis pas Charlie – Un blog de sel

Je ne suis pas Charlie, et croyez moi, je suis aussi triste que vous – Arrêt sur image

Je suis Charlie – JB Bullet

La réaction de l’Imam de Drancy

La réaction de Arnold Schwarzenegger

Advertisements

Auteur : Camille Serres

Célébrante, consultante, animatrice, j'encourage chacun à exprimer son originalité parce que je suis convaincue que c'est le meilleur moyen d'aller vers un monde plus heureux pour tous !

6 réflexions sur “[Drôle de Réflexion] Après Charlie Hebdo, comment je me sens…

  1. Pour moi le « Je suis Charlie » m’a touchée profondément, de deux façons: d’une part, par la solidarité dont un si grand nombre de personnes faisait preuve, partout dans le monde. Voire des humains réunis, ensemble pour quelques minutes de silence, face à quelque chose de terriblement choquant dans le fait humain (se retrouver acculé dans une pièce sans espoir de fuite, comme tu le dis tout au début) et dans le symbolisme (dans ton paragraphe de révolte :D). Voir les gens s’unir, moi qui ait si peu d’estime pour eux en général (pas dans l’individu, mais la stupidité des masses… bien que l’emballement dans la suite fait partie de cette stupidité des masses je pense), ça m’a troublée.
    Et d’autre part, j’avais pris le « Je suis Charlie » dans le sens de ton mouvement d’espoir, mais je suppose que les choses ne changent pas aussi facilement. Je l’avais pris comme un: je fais le serment à mon tour d’apprendre à avoir un autre regard, d’être libre, de dénoncer ce qui ne me semble pas juste, pour reprendre le flambeau. Avec la multiplication des « Je suis Charlie », qui m’agaçaient car ils ne me semblaient pas justifiés (genre afficher de la part de gens qui font leur beurre sur cette exploitation des données humaines et des humains, où cet homme naïf d’une émission de météo disant: « Et si le soleil ne brille pas, on pourra toujours le dessiner…. » (….. WTF…..?)), j’ai finalement compris qu’ils n’avaient pas de fond pour la grosse majorité, et étaient un acte simple de solidarité.
    Je t’admire sur bien des points, le fait de rester utopique avec enthousiasme en est un. J’espère au moins pouvoir, tout comme toi, porter l’esprit dont Charlie Hebdo a été quelques jours le symbole (ce sur quoi tu conclus) à ma manière.

    J'aime

    • Oui cette phrase peut être comprise de bien des manières, et je crois que toute personne qui l’a prononcée ou qui s’en est revendiquée l’a comprise à sa propre manière justement. C’est pourquoi je n’ai pas porté de jugement en ce qui me concerne, mais que j’ai juste expliqué comment j’ai compris la situation et la façon de l’aborder 🙂 ce qui permet de proposer un article respectueux des points de vue d’autrui, du moins je crois 🙂
      Et merci 🙂

      J'aime

      • Merci de ?
        Respectueux, et qui permet de balayer l’entierté des émotions suscitées par la situation. C’est complexe et simple à la fois, d’où son impact, y’a quelque chose de viscéral.

        J'aime

  2. affiché*
    ou*
    ouin ouin -_-

    J'aime

    • suffisait que je l’approuve, ton com 🙂 je mets ce *ouin ouin* en ligne pour que ca serve pour les autres 🙂 tous les commentaires des gens qui n’ont pas encore mis de commentaire sur ce blog doivent d’abord être Hamster Aprooved 😀

      J'aime

  3. C’était pour corriger les fautes dans mon commentaire, mais c’est bien si tu les as pas vues :p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s