Hamster Zébré

[Curieuse Expérience] Défi des 100 jours, S1J40 Bilan hebdomadaire

Poster un commentaire

Cocréateur/trice, bonsoir !!!

Voilà 15 jours que je n’ai pas fait de bilan, bref, j’ai séché une semaine !

C’est maaaaaal !!! ou pas 😉 Figure toi, cocréateur, que la semaine dernière, je n’avais rien à dire de spécial. Parce que faire des bilans, c’est cool, mais parfois, on n’a rien à dire… ou plutôt, on croit n’avoir rien à dire, parce que l’on croit ne pas avoir avancé.

C’est terrible cette sensation, et j’ai compris à quoi elle est due : figure toi, cocréateur, que j’ai une vie extrêmement bien remplie (trop !), et que du coup, j’ai assez peu de temps pour faire les exercices. Je les fais quand même, mais à un rythme un peu différent, et surtout, prise dans le tumulte de la vie, je n’ai pas l’impression de réussir à bien mettre les choses à application, et de ne rien voir se manifester de concret. Bref, je n’ai pas attiré de gain au loto 😀 (en ême temps, je ne joue pas au loto. Toi même tu sais). Il n’y a rien de miraculeux qui se soit produit, du moins pas dans l’acception courante du miracle… et pourtant, et pourtant…

Pourtant, ces 15 derniers jours, j’ai bien vu que certaines choses se dévoilent pour moi et me confrontent à mes limites parfois, donc me font réellement avancer et réfléchir sur ma place dans le monde…

D’abord, je suis confrontée à ma grande fatigue physique. Je fais un métier éprouvant physiquement (si tu ne le sais pas encore, je suis pâtissière) et je suis confrontée en ce moment aux limites de ma résistance. Je ne suis pas morte, loin de là, mais je suis fatiguée. Du coup, si je veux respecter ça pour éviter de griller sur place, je dois accepter une baisse notable de productivité. Ça me rend folle, me donne l’impression de régresser, et ça me confronte à la question de mes croyances sur la productivité et la valeur des gens. Les gens ont-ils de la valeur / apportent-ils de la valeur en fonction de la quantité de choses qu’ils produisent ? Dans notre société de consommation, c’est évidement ce qui est valorisé. Et pourtant, une entreprise qui produit des objets mais qui n’a personne pour les vendre ou personne pour gérer, elle coule… c’est ce que j’apprends.

Ma place est en production, mais pas seulement. Je suis poly-professionnelle : mon talent, c’est d’être opérationnelle sur plein de trucs, et excellente au niveau relationnel. Je suis inspirante pour mon entourage, car ma personnalité donne la patate aux gens qui m’entourent (pour faire simple). Bref, je dois trouver un équilibre dans ma profession future entre la production (que je ne veux pas arrêter pour plein de raisons) et les éléments de travail « non productifs » mais néanmoins indispensables.

Ma force, ce n’est pas mon physique. C’est mon enthousiasme, ma passion, ma polyvalence, ma détermination. Mon courage.

Ma force est dans mon cœur !

May the force be with me quoi !

Et c’est là le deuxième gros élément de compréhension de ces deux dernières semaines. Mon cœur s’ouvre de plus en plus, et je sens que je dois m’installer véritablement dans mon cœur. Je savais déjà que l’amour était mon carburant, mais je ne sais pas, il y a comme quelque chose qui s’est dévérouillé à ce sujet.

A tous les niveaux de ma vie, je sens que je suis une « Dame de Cœur », une « Reine de Coupe ». Je suis portée par mes émotions et mon enthousiasme à vivre et à aimer, et c’est quelque chose que je dois réussir à apporter dans tous les niveaux de ma vie. Je pense véritablement que c’est tout ce qui me permettra / me permet déjà de structurer ma vie, cette féminité émotive, amoureuse, sensuelle. Je l’avais déjà perçu en faisant mon tableau de vision, qui était centré autour du féminin sacré, et voilà que a prend une tout autre dimension.

La Reine de Coupe, Tarot des contes de fée. La reine de coupe correspond traditionnellement à la Reine de Coeur des jeux de carte standard, mais dans la hiérarchie du tarot des contes de fée, elle correspond au Roi de coeur. Deal with it.

La Reine de Coupe, Tarot des contes de fée.
La reine de coupe correspond traditionnellement à la Reine de Cœur des jeux de carte standard, mais dans la hiérarchie du tarot des contes de fée, elle correspond au Roi de cœur. Deal with it.

Évidement, tout cela commence par l’amour de moi, et une infinie compassion vis à vis de moi-même et de mes limites. Ce qui ne signifie pas d’être laxiste envers moi-même, bien au contraire : d’être bienveillante, et d’avoir de la discipline voire de la rigueur sur la reconnaissance de mes points forts et de mes points faibles. Et de structurer ma vie en fonction de mes besoins réels, de mes envies et non pas de présumer de mes forces.

Cette Reine de coupe me rappelle que je dois aujourd’hui m’orienter sur la dimension aqueuse de ma personnalité, au lieu de continuer à faire parler le feu. J’ai déjà suffisamment expérimenté le feu, sa spontanéité et ses enflammements (ce mot n’existe pas, je l’assume complètement !). Je dois maintenant expérimenter l’eau, sa force, sa patience, sa sensualité, sa danse son impétuosité, son implacabilité… et sa capacité extraordinaire à se faufiler entre les difficultés 😀

Bref, je suis une Femme de Cœur et là se situe ma puissance, ma connexion au divin et à la réussite ! J’ai donc eu l’impression que rien n’avait avancé, mais au final, j’ai affiné ces deux dernières semaine ma compréhension de mon propre centre et de ce que j’avais à y expérimenter à ce jour.

Par ailleurs, je ne me suis pas remise à la méditation, comme je le souhaitais… et j’ai réussi à intégrer un peu d’étirements dans mes heures de boulot ! Ce n’est pas encore gagné pour les étirements quotidiens, mais il y a de l’idée !

Et j’ai aussi relancé un projet qui me tient profondément à cœur, investissant ainsi mon rôle de « Reine de Cœur » auprès de deux autres personnes (avec lesquelles je souhaite faire avancer ce projet). Si la Reine de Cœur est un moteur, il faut qu’elle accepte d’endosser ce rôle de leader et qu’elle se remonte les manches 😉 on ne fera pas le boulot à sa place ! Ici, je laisse volontairement cette répétition, t’as compris pourquoi 😀

Enfin, deux ou trois trucs ont été attirés, qui sont plutôt cools mais en même temps un peu effrayants. Nous verrons ce qu’il en est par la suite mais déjà la manifestation est positive !!!

C’est le jour 40 du défi des 100 jours, aujourd’hui, et c’était le moment idéal pour faire un bilan car je viens de terminer la partie REVELATIONS, et on peut dire que quelques « petits » (énooormes 😀 ) trucs intéressants ont été effectivement bien révélés !

Demain j’entame la partie 3 du cahier, consacré aux MANIFESTATIONS… que des promesses, cocréateur, que de BELLES PROMESSES !

Fleuve Amour, en Russie ;) La photo est de Arnaud Humann, et s'il veut que je la supprime de ce site, je le ferai immédiatement bien sûr :)

Fleuve Amour, en Russie 😉
La photo appartient à Arnaud Humann, et s’il veut que je la supprime de ce site, je le ferai immédiatement bien sûr 🙂

Publicités

Auteur : Camille Serres

Célébrante, consultante, animatrice, j'encourage chacun à exprimer son originalité parce que je suis convaincue que c'est le meilleur moyen d'aller vers un monde plus heureux pour tous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s